Verre, carton, plastique ? Qu’a-t-on choisi ?

Verre, carton, plastique ? Qu’a-t-on choisi ?

Difficile de s’y retrouver entre les différentes possibilités de conserver les aliments. Au Greenz, on a fait des choix stratégiques en alliant la facilité pour le consommateur tout en gardant notre côté éthique. 

LE VERRE 

Le verre présente de nombreux avantages quant-il s’agit de contenir de la nourriture. Il ne laisse pas passer les odeurs et les arômes, les aliments ne sont donc pas modifiés. De plus, il permet de ne pas fixer les bactéries et il est facile à nettoyer. Un autre avantage, c’est qu’il est adéquat aussi bien pour garder au frais que pour réchauffer!

Cela fait maintenant 4 ans que l’on a commencé à proposer nos salades et desserts dans des bocaux en verre tout en gardant la possibilité de choisir un contenant jetable. Durant les deux premières années, les clients étaient plutôt frileux suite à la démarche. Mais l’option de tendre vers le zéro-déchet était une valeur qu’on ne voulait pas lâcher au Greenz. Et on a bien fait ! En effet, on a pu constater ces 18 derniers mois à quel point la demande a fortement augmentée et que cela répond aux envies des consommateurs actuellement. C’est pourquoi, on est convaincu que les clients du Greenz sont sensibles à notre démarche zero waste! D’ailleurs, ils nous communiquent de plus en plus leur enthousiasme à choisir leur salade dans nos bocaux. 

 

LE GREENZ DANS VOS MAGASINS BIO ET AU BOULOT

Depuis plus d’un an maintenant, on a commencé à vendre nos produits dans des magasins bio. On y distribue exclusivement nos salades, hoummous et desserts dans des bocaux consignés et c’est génial! 

Qui plus est, on propose aujourd’hui des business lunch avec une option 100% zéro-déchet! La nourriture est livrée dans des box en bois, les salades, desserts et potages dans des bocaux en verre et on apporte aussi les couverts qui sont en inox. Et c’est super de voir que de nombreuses entreprises se tournent vers un choix plus éthique pour leur lunch professionnel du midi. 

Malheureusement, un pot en verre est plus lourd et encombrant, c’est pour cela qu’on propose  l’alternative carton recyclé ou plastique pet, pour rendre accessible notre cuisine bio à tout le monde. 

On essaye chaque jour d’avancer le plus possible dans notre démarche zéro déchet. On était loin du compte à nos débuts (il y a 4 ans) et  c’est vraiment enthousiasmant d’observer l’aspect exponentiel de la démarche! Alors, raison de plus pour continuer sur notre belle lancée avec les bocaux Greenz consignés. 

LE SAVIEZ VOUS : aujourd’hui, dans notre rayon “prêt à manger”, nous avons atteint un taux de 50% de ventes zéro-déchet grâce à nos bocaux consignés!!!! On est super fier!!!! 

VERRE… CONSIGNE OU A LA BULLE? 

Aller mettre ses verres à la bulle, c’est une mini catastrophe écologique… Bien sûr, il vaut mieux trier ses bouteilles et bocaux en verre que de les jeter dans des poubelles non appropriées. Malheureusement, des désavantages persistent…

Le verre, recyclable à l’infini, mais à quel prix ?  Malgré ce que l’on peut penser, le recyclage du verre utilise énormément d’eau et demande beaucoup d’énergie. En effet, un kg de verre fondu représente 300g à 500g de co² rejeté. 

Alors, réutiliser-les pour conserver vos aliments secs, vos soupes maisons… Faites en des éléments décoratifs, donner leur une seconde vie. Au Greenz, nous réutilisons tous nos bocaux pour les desserts ou salades ou comme pour y mettre nos couverts sur les tables! 


ET POUR CEUX QUI VEULENT ENCORE AVOIR LE CHOIX?

LE CARTON 

S’il est trop difficile pour toi d’emporter un de nos produits mis en bocaux, nous te proposons une autre alternative : le carton recyclé! On utilise du carton recyclé qui une fois les aliments consommés peuvent être mis dans vos poubelles cartons. De plus, selon Ilse Vervloet, Conseillère en Environnement à la Fédération des Industries Transformatrices de Papier et Carton “les fruits, légumes, pâtes et riz sont des applications idéales pour des emballages recyclés.” Voilà pourquoi, c’était l’alternative la plus judicieuse. 

LE PLASTIQUE 

On utilise du plastique PET pour une partie de nos desserts et pour les couvercles de nos salades en contenant carton. Ce plastique est recyclé et peut être recyclé à nouveau! Il permet pour certains de nos clients de pouvoir profiter d’un dessert sur le pouce sans devoir s’encombrer d’un pot en verre pendant l’heure du midi. On a conscience que ce n’est pas le moyen zéro-déchet le plus écologique, c’est pour cela que l’on a limité au maximum son utilisation. 

Il était important pour nous de continuer à pouvoir offrir cette possibilité à nos clients tout en continuant à avancer dans notre démarche éthique. Un pour Greenz et Greenz pour tous !

9 conseils pour débuter une vie « zéro déchets » !

9 conseils pour débuter une vie « zéro déchets » !

9 conseils pour débuter une vie « zéro déchets » !

 Commencer une démarche zéro déchets peut peut-être faire peur : Comment y arriver ? Combien cela va-t-il me couter ? En réalité, adopter cette démarche n’est pas forcément un mode de vie radical à prendre. Et il ne faut pas oublier que chaque petit geste compte.  

Voici nos 10 conseils pour débuter dans cette voie :

1. Acheter moins :

Il nous arrive très souvent d’acheter des choses dont l’utilité n’est ni primordiale ni nécessaire. Avant d’acheter quelque chose, il faut se poser certaines questions : en ai-je vraiment besoin ? Cela va-t-il me servir ? Cela changerait-il quelque chose si je ne l’avais pas ?  Et si vous hésitez sur votre achat, la meilleure solution c’est de ne pas l’acheter ! Et si votre hésitation persiste, prenez quelques jours de recul pour être sûr d’en avoir l’utilité.

2. Et si vous voulez acheter, achetez d’occasion :

Il existe de nombreuses manières de trouver son bonheur en bon état. Que ce soit en électro-ménagers, vêtements, outils, … Le C2C prend une ampleur de plus en plus importante dans notre société actuelle et on dit OUI ! Entre les friperies, les marketplaces sur les réseaux sociaux, les brocantes, les sites ou magasins de seconde main ou encore les nouvelles applications que l’on crée aujourd’hui, acheter ou revendre n’a jamais été aussi facile. Profitons-en !

3. Recycler :

Pour ce point, nous ne parlons pas de recyclage comme trier ses cartons, ses plastiques etc. Nous parlons d’offrir une seconde vie à nos objets pour nous ou pourquoi pas à offrir à quelqu’un ! Cela dit, difficile de s’imaginer ce que l’on pourrait faire avec des vieux pots ou de vieilles assiettes… mais en faisant preuve d’imagination, on peut trouver une deuxième utilité à beaucoup de nos objets du quotidien ! Par exemple : des cintres réutilisés en porte-manteau, une roue transformée en pendoir pour ustensiles à cuisine, … On retrouve de tout sur internet. Nous au Greenz biobar, on utilise d’anciens bocaux en verre pour y mettre nos couverts et c’est également un joli élément décoratif sur nos tables !

 

4. Les sacs réutilisables :

Utile et pas cher ! Les sacs réutilisables en coton sont très pratiques pour faire ses courses, aller au marché ou même encore y placer notre déjeuner quand on part travailler. En plus, ce sac dure dans le temps, car il est 14x plus résistant qu’un sac plastique. Mais attention, se retrouver avec des dizaines et des dizaines de sacs ne servirait en rien à la démarche que nous prenons. Il suffit juste d’en garder quelques-uns sur nous, avec nous ou dans notre voiture. Un tour au magasin, on range ses courses et on le remet à sa place !

5. Les bocaux :

Farine, thé, céréales, pâtes, sucre, … les bocaux sont le paradis de nos aliments secs ! Un sac « à vrac » réutilisable pour aller acheter nos aliments en vrac que nous transvasons dans nos bocaux et le tour est joué. Les bocaux consignés de nos salades et desserts peuvent rester chez vous. N’hésitez pas à compiler quelques bocaux Weck pour ce faire, ils sont très solides et les couvercles sont hyper étanches.

6. Le composte :

Vous disposez d’un jardin ou quelqu’un dans votre entourage ? Peut-être même que vous connaissez une personne qui cultive ses propres fruits et légumes ? Il n’y a rien de plus simple que de composter vos déchets de nourriture (épluchures de fruits et légumes, marc de café, coquilles d’œufs, vieux pains,…) On les met dans un bac a compost ou même dans un pot et il suffit simplement de le mélanger à chaque fois qu’on y reverse nos déchets.

Au biobar, nos déchets organiques sont récoltés et biométhanisés. La biométhanisation est un processus biologique semblable à la digestion des ruminants. C’est une production d’énergie renouvelable grâce au méthane produit à partir de biomasse. 

7. Fabriquez ses produits :

Si vous vous sentez d’humeur de devenir scientifique le temps de quelques heures, un bon nombre de sites et de vidéos vous proposent de fabriquer vos propres produits. Que ce soit, dentifrice, savon, crème ou produits de nettoyage, on peut tous y trouver son bonheur. Récupérez vos anciens contenants et testez si l’alternative vous plait.

Saviez-vous qu’une partie de nos produits de nettoyage sont fabriqués par Charlotte à base de bicarbonate de soude ?

8. Limiter votre impression et utilisation de papier :

Vous avez de vieux documents inutiles qui traînent ? Utilisez-les comme brouillons. Si vous avez énormément d’impression à faire, optimisez l’espace sur vos feuilles ou imprimez en recto/verso. Si vous le pouvez, limitez-vous à sauvegarder vos documents importants et factures sur votre pc et sur un disque dur. Au Greenz, on fait notre maximum pour limiter notre utilisation de papier. Par exemple, nous utilisons nos vieux tickets de caisse pour y prendre nos commandes.

9. Utilisez moins de bouteilles d’eau en plastique :

Investissez dans une gourde et buvez l’eau de votre robinet. L’eau du robinet est potable et vous permet de faire de grandes économies. Si vous êtes toujours réticent, il existe de bons systèmes de filtration d’eau, des charbons actifs à mettre dans l’eau ou, si vous êtes prêt à investir, la marque Berkey fournit de bons systèmes de filtration d’eau.

D’ailleurs, lorsque vous vous installez sur place, n’hésitez pas à vous servir d’une carafe d’eau du robinet. À disposition dans notre frigo =).

 

 

 Et nous on fait quoi ? 

Depuis quelque temps déjà, au Greenz, on met en place une démarche zéro déchets.  Box en bois, serviettes en tissu, soupes et salades en bocaux, couverts livrés au bureau et bien plus encore ! Vous voulez en connaitre davantage sur cette démarche, sur les initiatives mises en place en Belgique ou en savoir plus sur notre politique zéro déchets ? Je vous invite à venir lire cet article. 

Zéro déchet en Belgique : on en est où ?

Zéro déchet en Belgique : on en est où ?

Zéro déchet en Belgique : on en est où ?

Le Zéro Déchet, t’en entends parler mais est-ce que tu sais vraiment ce que c’est ?

 

Le mouvement Zéro Déchet c’est une démarche qui vise à réduire structurellement notre production de déchets pour économiser les ressources de notre planète. Il s’axe autour de trois leviers : la réduction à la source (moins de gaspillage, d’emballage, de sacs plastiques), le réemploi (réparation, revente et don des objets) et le recyclage. Aujourd’hui, quels sont les actions Zéro Déchet en Belgique et quels sont les bons gestes à adopter pour aller dans le bon sens ?

 

Les initiatives en Belgique

 

Depuis le film « Demain » ou le livre « Zéro Déchet » de Béa Johnson, de plus en plus de gens mettent en pratique la démarche Zéro Déchet (ZD) dans leur vie quotidienne (faire ses achats en vrac, fabrication à la maison des produits ménagers de base, abandon des couverts ou serviettes jetables…). Sur les réseaux sociaux le mouvement grandit et un business se développe (sacs en tissus, gourdes…). Les pouvoirs publics commencent à se saisir du sujet : moins de déchets, c’est moins de coûts pour les communes et intercommunales. L’opération « Communes Zéro Déchet » en Wallonie par exemple a sélectionné dix communes qui ont pour défi de réduire la production de déchets ménagers à maximum 100kg par an et par habitant (la moyenne Wallonne est de 145 kg actuellement, ce qui reste un très bon score par rapport aux moyennes européennes). 

 

Les bons gestes à adopter

 

Au quotidien, il existe des gestes très simples pour tendre vers le Zéro Déchet dans sa consommation personnelle. Les emballages étant une des plus grandes sources de gaspillage, prendre l’habitude de faire ses courses avec ses propres sacs réutilisables est un premier pas, à combiner avec l’achat en vrac et le stockage dans des bocaux en verre. Il existe aussi des couvercles en tissu, excellente alternative aux films plastiques pour conserver ses restes. On peut aussi retrouver de nombreux tutos sur internet qui expliquent simplement comment fabriquer ses produits cosmétiques, un bon moyen de faire du bien à son portefeuille et à la planète.

 

 Et nous, au Greenz, on fait quoi ?

Tendre vers le « Zéro Déchet » c’est un de nos combats fondateurs. Nous pensons que pour réaliser notre cuisine respectueuse, le contenant est aussi important que le contenu. Dans notre production nous essayons d’optimiser et de minimiser le plus possible nos déchets. Nos déchets organiques sont triés pour être ensuite bio-méthanisés.Nous avons aussi mis en place une récolte des invendus de nos magasins partenaires qui nous sert à réaliser des soupes.  Nous proposons depuis peu un Business Lunch 100% Zero Waste qui ne génère aucun déchet. Au restaurant, nous avons mis en place un système de consignes de bocaux en verre pour nos produits à emporter que les clients peuvent nous rapporter. Nos pailles sont en Inox. Pour ce qui est des produits qui ne peuvent pas être emportés dans des bocaux en verre nous essayons d’être le plus éco responsable possible en employant des emballages recyclés ou recyclables ou des matériaux biodégradables.

 

En conclusion, la démarche du Zéro Déchet n’en est qu’à ses débuts mais séduit de plus en plus chaque jour, à nous de la suivre et de respecter son crédo : le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

0